LA PAUSE DU MIDI POUR UNE VIE PLUS BELLE !

LA PAUSE DU MIDI POUR UNE VIE PLUS BELLE !

LA PAUSE DU MIDI POUR UNE VIE PLUS BELLE !

Il est 11 h 59. On vient de sortir d’une réunion et on a encore une longue liste de tâches à réaliser. Notre horaire nous rappelle qu’on a une rencontre d’équipe à 14 h et aussi un dossier à remettre pour 16 h. On a envie de s’attaquer à cette liste de tâches. Elles sont simples. Elles seront faciles à accomplir… sur notre heure de dîner !

Voilà. C’est fait. Nous aurons passé toutes les heures de notre journée de travail à faire travailler notre beau cerveau. Aucune pause. Après tout, on est capable de « tougher » et on en aura moins à faire plus tard. Vraiment ? Et à quel véritable prix ?

Est-ce que cela vous ressemble ? Cela vous arrive souvent ? Est-ce possible que vous soyez devenu un « accro de l’action » ? Pour un accro à l’action, une pause n’est pas rentable et ne donne aucun « fixe ». Chaque fois que nous rayons une chose sur notre liste « à faire » notre corps libère une petite dose de dopamine. C’est cette substance, telle une drogue, qui est libérée en nous toutes les fois que nous allons vérifier nos courriels ou nos « posts » sur les médias sociaux. C’est la même substance. Et elle crée une forte dépendance. Aussi forte que celle de la cocaïne, semble-t-il. Hmmm. Mais là c’est pour le travail. Cela devrait être bon non ? Au moins, je fais avancer ma carrière. Encore une fois la question à se poser est : à quel prix, et, pour combien de temps ?

Les études ont démontré l’inefficacité du travail en mode multitâche et celle de toujours être en action. Elles ont aussi prouvé que notre cerveau a absolument besoin de se reposer, de se recharger si nous souhaitons qu’il soit à son plus haut potentiel. L’exemple le plus poussé de cela est que l’absence de sommeil pendant une semaine peut causer la mort !

Notre cerveau a absolument besoin de refaire le plein. Si c’est facile à comprendre que votre cellulaire doit être rechargé toutes les 6-8 heures, ce n’est pas trop difficile à imaginer que ce méga ordinateur sur votre tête à besoin de repos aussi !

Le plus bel exemple que j’ai eu de mon vivant est mon professeur de yoga, le Dr Bali. Un beau jeune homme de 94 ans au cerveau radieux. Parmi ses enseignements les plus importants était celui-ci : « nous devons réapprendre à relaxer.  Une fois détendu, le corps est capable de se remettre à  son plus haut potentiel ». Ses plus grands enseignements n’étaient pas des mots, mais celui qu’il « était ». Cet homme prend des pauses tout au long de ses journées de travail (parfois très longues de 12 heures par jour/7 jours sur 7 [vraiment !]), mais il est toujours en pleine forme. Et que dire de sa capacité mentale ? Impressionnant, ou plutôt inspirant. Comme il le dit : si l’on veut que le système (corps / esprit / émotion) fonctionne à son plein potentiel, il faut vivre comme des êtres humains et lui donner des moments de pause.

Autrement dit, il faut un équilibre entre « activité » et « passivité », yang et yin. Plus on en donne à l’un, plus on doit en donner à l’autre, pour garder l’équilibre. Et équilibre au niveau du cerveau veut manifestement dire : qualité de vie à tous les niveaux, soit physique, mental et émotionnel !

Donc : oui le cerveau est fait pour l’action, il y a des moments où il donne son énergie. Mais il y a aussi des moments où il doit recevoir de l’énergie, sans tâche « à accomplir », un temps où il a juste le droit « d’être ». De plus, la vie est bien faite : plus notre cerveau est détendu, plus nous percevons que la vie est belle.

Dans un article écrit par Marie Allard dans la Presse + le 5 septembre 2018 « Se réapproprier la pause du dîner », on y démontrait que des travailleurs qui prenaient une pause sur l’heure du midi pour marcher ou pour faire du yoga avaient des après-midi plus faciles que ceux qui ne faisaient rien. L’article parlait d’une chercheuse finlandaise, Jessica Bloom, qui a fait une étude sur 153 sujets pour voir s’il y avait réellement des impacts. C’est clair, une pause sur l’heure du midi améliore la santé, le bien-être et rend les après-midi plus faciles… et possiblement la vie plus belle !

Grâce à ma perceptive découlant du yoga, que l’on commence à discuter de ce sujet d’une façon sérieuse ne peut que me rendre heureuse. Il m’est arrivé souvent de manger sur le coin de mon bureau lorsque je travaillais en entreprise. Bien sûr que j’avais l’impression d’avancer, je sentais toutefois tout mon corps crispé et mon esprit stressé. Et finalement le temps me manquait toujours pour tout accomplir de toute façon et j’étais épuisée à la fin de la journée. Le yoga m’a rappelé qu’un travailleur est avant tout un être humain. Cet être est capable de choses vraiment extraordinaires. Mais on doit respecter sa nature, et ne pas en abuser, pour lui permettre d’atteindre son plein potentiel au risque de le voir dépérir. Un peu comme l’environnement…

Conseil du coach bien-être: Cette semaine, pratiquez à avoir un horaire « humain » de travail : prenez votre pause du midi tous les jours. Si ce n’est pas possible une heure complète, prenez au moins 30-45 minutes. Durant ce temps, décrochez vraiment. Allez prendre une marche en pleine conscience et en respirant profondément, allez prendre des photos artistiques dans les rues et parcs avoisinants, lisez un roman ou faites un cours de yoga (encore mieux s’il est offert à votre bureau). N’importe quoi qui vous fera décrocher et vous détendra mentalement. Et n’oubliez surtout pas, ce qui semble peut-être être une dépense de temps, est plutôt un investissement dans le bon fonctionnement de votre cerveau…BONUS : Toutes les heures, allez prendre une petite marche de 5 minutes dans le bureau. Question de changer les idées et d’activer la circulation sanguine vers le cerveau.

Si simple. Si efficace.

VOUS VOULEZ EMBELLIR VOS APRÈS-MIDI AU BUREAU? Nous pouvons aider! Pour connaitre nos cours bien-être offert à vos bureaux cliquez ICI.

Skills

Posted on

7 septembre 2018

Rive-Nord | Montréal | Rive-Sud
514-688-3219
info@jayabeee.com